"La Marge" et "La Contre-Marge" " de Jacques De Decker

JPEG - 5.2 ko

On sait de Jacques De Decker qu’il est un formidable passeur de sa passion des livres.
Edmond Morrel lui rend visite chaque semaine pour enregistrer les appréciations qu’il porte sur les derniers livres qu’il a lus ou relus.
Ces improvisations nous conduisent dans une bibliothèque aux entrées multiples, rassasiant si faire se peut les curiosités les plus aiguisées. Depuis septembre 2013, le registre des "Marges" s’élargit : y sont aussi abordés et commentés des points d’actualité, des événements, des faits de société placés sous le regard de Jacques De Decker. Il les évoque en les replaçant dans un contexte plus vaste, nourri à la fois d’histoire et de culture. Une manière toujours inattendue de relire le monde.

flux rssS'abonner au flux rss / podcast de Marge et "Contre-Marge"

Ecoutez Benedetta Craveri interviewée par Jacques De Decker

Benedetta Craveri, la devineresse...

Jacques De Decker revient au micro de la webradio espace-livres dans une nouvelle formule des "Marges et contre-marges". Dorénavant, il vous proposera une rencontre avec les écrivains que nous inviterons à échanger avec lui lors d’entretiens comme celui-ci avec Benedetta Craveri qui inaugure la série. L’académicien se prête aussi volontiers à la lecture d’extraits. Bien entendu, pour celles et ceux qui n’auraient pas immédiatement le temps disponible à l’écoute (environ 3O minutes), un article court permet de se faire une idée du livre et, à n’en pas douter, de donner l’envie de trouver la demie-heure d’écoute. Edmond Morrel, le 20 novembre 2016

Ecoutez Jean Jauniaux au micro de...Jacques De Decker

"Au bord de mer, un enchantement nous gagne, parce que rien ne fait écran avec les éléments. Il y a le ciel, la mer et les plages. Les peintres du plat pays se sont acharnés à peindre ces éléments qui jamais ne s’immobilisent. Dans le haut, la course des nuages, au centre la mer toujours recommencée, et le sable que les ombres parcourent. Refléter cela, c’est se saisir du réel pour gagner l’irréel, c’est transiter du concret vers l’abstrait, c’est glisser insensiblement dans une autre dimension. Jean Jauniaux sait naviguer de la sorte. Ses histoires sont simples et tangibles, et ce- pendant elles nous entraînent ailleurs, par-delà les apparences, à la rencontre de questions vitales." (Extrait de la préface de Jacques De decker)

Mutti Courage - 20 septembre 2013

Ecoutez la Marge de Jacques De Decker

" Ce dimanche, l’Allemagne va se payer une éternité. Trois mandats de suite en politique, c’est une manière de défier le temps. En Allemagne, ce n’est pas tellement exceptionnel. Helmut Kohl y était parvenu. Mais il avait, excusez du peu, été le chancelier qui avait réunifié son pays. Il n’y avait pas été pour grand-chose, mais avait eu le grand mérite de ne pas s’opposer au mouvement, ce qui est un bon atout en politique, où quelquefois, quand le phénomène vous dépasse, il vaut mieux feindre d’en être l’organisateur.
Angela Merkel, elle, n’a pas été secourue par l’Histoire..."

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

"Françoise Wuilmart, directrice du Centre Européen de Traduction Littéraire de Bruxelles et du Collège Européen de Seneffe est l’un des sept orfèvres réunis par Jérome Deshusses pour assurer cette entreprise de restauration. On a beau connaître quelques-uns des textes réunis, on les redécouvre à la faveur de cette lecture collective où le scrupule le dispute au talent. "

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

Michel Houellebecq : poète

"C’est à ne pas en croire ses yeux :un quotidien de large diffusion a consacré, ce mardi 2 avril , ses cinq premières pages non pas à une crise économique, à la mort d’un chef d’état ou à une catastrophe naturelle, mais à la parution d’un recueil de poèmes. Lorsqu’on prend en compte la désaffection de la grande presse à l’égard de ce type de littérature, on ne peut qu’en être déconcerté."

Manet au peigne fin - 4 mars 2013

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

Manet au peigne fin

Mettre des mots sur la peinture n’est guère chose aisée. Mettre des mots sur un livre parlant de peinture l’est un peu davantage, et faire de la sorte un éloge est un vrai plaisir. C’est celui qu’inspire la déclaration d’admiration qu’est « Voir Manet » de Frédéric Vitoux, un modèle du genre, à la fois célébration et plaidoyer, d’une rare proximité avec l’artiste, d’une connivence toujours sensible, qui nous aide à préciser notre propre émotion, à nous rendre lucide sur notre enchantement. "

Ecoutez "La Marge" et "La Contre-Marge"

"Simenon" dans les Cahiers de l'Herne

"Une somme Simenonienne" : Ce numéro de L’Herne, à cet égard est déjà un événement en soi. D’abord parce que Simenon y rejoint Borgès, Cioran, Gracq ou Thomas Mann : ce n’est pas négligeable comme promotion, dès lors que la publication en question n’a pas seulement le côté vitrine de la collection de La Pléiade, mais est imprégnée de cette exigence à la fois sophistiquée et rebelle qui caractérisait son créateur, Dominique de Roux.

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

"... le Nyssen qui s’adresse à nous aujourd’hui, c’est l’écrivain, celui qui fut par trop occulté par les services qu’il rendit au talent des autres, et qu’il était pourtant avant tout. Et ce salut de l’au-delà nous vient sous la forme d’un recueil de textes méconnus ou complètement inédits, dans cette collection à laquelle il s’était particulièrement consacré lorsqu’il avait transmis les rênes de son entreprise à sa fille, et qu’il avait appelée « Un endroit ou aller ». "

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

"Une centaine de minutes d’images mobiles, presque toutes captées dans un appartement que ne hantent plus que deux êtres sur le point de s’envoler comme le pigeon qui, de temps à autres, à la faveur d’une fenêtre non close, s’aventure dans le hall d’entrée et parfois dans le vestibule. Ces images sont en train de bouleverser le monde. Cela ne se mesure pas seulement aux distinctions qui pleuvent sur ce film depuis sa première projection dans un festival"

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

"C’est probablement la plus vaste entreprise éditoriale jamais tentée dans la littérature belge. Qu’on en juge : onze volumes d’en moyenne sept cents pages, douze si on y ajoute l’index, publiés en plus de vingt ans, mais ayant nécessité de la part d’un chercheur acharné plus d’un demi-siècle de travail, d’efforts, d’investissement psychique, physique et financier. D’un point de vue strictement matériel, c’est déjà phénoménal. "

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

Le roman d'amour mis en abyme : "Le Roman du mariage" de Jeffrey Eugenides

Un roman, c’est avant tout un ensorcellement, il inspire l’envie, s’il est copieux, qu’il ne s’arrête jamais, qu’il nous captive non pas par son sens du suspense, mais par ce qu’il a à nous dire de nous-mêmes, de nos démêlés avec la famille, l’amour, l’angoisse, l’au-delà, pour ne citer que ces quatre pôles. Comme les attitudes à l’égard de ces différents défis à la sensibilité et à l’intelligence diffèrent d’époque en époque, les romans, par la force des choses, deviennent avec le temps d’inappréciables témoins d’un air du temps, des machines à remonter les époques, à ne pas les aborder de haut, mais de plein pied avec ceux qui nous ont précédés dans cette vallée de larmes qui peut aussi, soyons justes, prendre des allures de fête.

Hitchcock - 25 février 2013

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker

Hitchcock

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

« La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert » est avant une extraordinaire réserve de plaisir de lecture. Et le public, qui a le nez fin, ne s’y est bien entendu pas trompé.

Ecoutez "la marge" et "la contre-marge" de Jacques De Decker

"La merveille en question ? Le maître-achat par ces temps de festivités obligatoires proches, de Saint Nicolas à l’Epiphanie, à savoir ce « Dictionnaire amoureux de l’humour » dont on ne peut que rendre grâce à Jean-Loup Chiflet d’être arrivé à le mener à bonne fin. Car le grand défi de l’entreprise est là : étudier, inventorier, synthétiser une matière que l’on croit incompatible avec l’esprit de sérieux. Alors qu’il s’agit du contraire : l’humour ridiculise le sérieux, l’envoie se faire voir ailleurs, et rend au rire ce qui revient au rire, la place centrale dans nos vies, ce qui nous aide à les subir et même, comme de savants médecins le professent, à les prolonger. "

Ecoutez "la marge" et "la contre-marge" de Jacques De Decker

Que peut-on attendre d’un prix littéraire, du moins de l’un de ceux qui ont acquis, avec le temps, la réputation d’être des baromètres, des indicateurs de ce qui, au cours de la période considérée, et il s’agit souvent d’une année, s’est imposé comme des réussites moins contestables que d’autres ? Qu’il fonctionne comme un jalon, un témoignage qui, dans la durée, inscrira des titres susceptibles de mieux résister aux atteintes du temps

Ecoutez "la marge" et "la contre-marge" de Jacques De Decker

"Claude Arnaud, le toreador"

"Un auteur majeur, trop peu connu malgré un Médicis de l’essai décroché il n’y a guère, dote cette manière de ses lettres de noblesse. Claude Arnaud est, à ce titre, le continuateur d’un Michel Leiris dont le livre « L’Age d’homme », paru en 1939, peut être considéré comme le texte initiatique d’une forme moderne d’auto-narration..."

Ecoutez "la marge" et "la contre-marge" de Jacques De Decker

"Qu’y a-t-il de plus revigorant, au théâtre, que de voir une oeuvre prendre toute son ampleur, dans ce cas septante ans après sa création ? Ce n’est pas faute d’avoir été montée aux quatre coins du monde, et souvent avec plus de ferveur en traduction que dans sa langue originale. Mais ici, dans cette vaste salle dont le plafond a été décoré par Magritte, on a l’impression que ce texte a été décline de manière à ce que l’on n’en perde pas une miette. Les grandes œuvres sont comme les grands fauves : il faut savoir les capturer vivantes. Au Théâtre des Galeries à Bruxelles, la belle équipe pilotée par Fabrice Gardin y est parvenue."

"In the mood for Modiano" - 23 octobre 2012

Ecoutez "la marge" et "la contre-marge" de Jacques De Decker

"In the mood for Modiano"

"Modiano est un écrivain qu’on lira longtemps encore, qui n’est pas prêt à être balayé par les vagues de l’actualité, mais il semble que, malgré son succès, et la fidélité de ses très nombreux lecteurs, cela ne se sache pas assez. "

"Sunday bloody sunday" - 16 octobre 2012

Ecoutez "la marge" et "la contre-marge" de Jacques De Decker

"Il est des jours où aucune lecture hormis celle de l’actualité ne retient plus l’attention. Ce sont ceux où l’Histoire prend le mors aux dents, où un événement se produit dont on devine qu’il est crucial, qu’on ne pourra plus faire comme s’il n’était pas survenu : il en va ainsi chaque fois qu’un point de non-retour est atteint."

Ecoutez "La Marge" et la "Contre-Marge" de Jacques De Decker

En Flandre, un écrivain peut encore être un héros du terroir, même si sa notoriété ne s’étend que peu en dehors de sa région d’origine, en francophonie belge il a peu de chance d’être connu de l’homme de la rue, mais peut être entendu partout où le français se parle. Il est bon de s’en souvenir à la veille du sommet de la francophonie Kinshasa…

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

SALMAN RUSHDIE, GENIE AUTOPROCLAME

"Il ne fait pas de doute que Salman Rushdie est un auteur exceptionnellement talentueux, mais la plus perverse conséquences de la fatwa qui l’a frappé résulte hélas de ce qu’au tribunal de la postérité il ne doive, de fait, sa renommée à la vindicte d’un ayatollah plutôt qu’à l’excellence intrinsèque de ses écrits, injustice dont il se protège non sans vanité en se propulsant lui-même dans le cercle très clos des gloires littéraires d’hier et d’aujourd’hui. "

Ecoutez "la marge" et "la contre-marge" de Jacques De Decker

Ce livre est tout entier un distillateur d’humeur. Il contient une trame qu’on ne peut lâcher, il nous fait connaître des personnages attachants, il met la larme à l’œil et le sourire aux lèvres, mais il est avant tout cela : un climat où il fait bon vivre et qui ne se dissipe pas une fois le livre fermé, mais accompagne le lecteur au point que si le souvenir s’en dissipe, on court s’y réfugier à nouveau.

Ecoutez "la marge" et "la contre-marge" de Jacques De Decker

On glose beaucoup sur ses singularités et sur bien d’autres, qu’elles soient culinaires, vestimentaires ou autres. Mais que dit-on de ses livres ? Il faudrait évidemment compiler la presse internationale, ce qui permettrait de constater que dans maints pays elle est prise davantage au sérieux qu’en francophonie. On y étudie son oeuvre plus en profondeur, en décèle les messages enfouis, voire subliminaux, les significations et connotations savantes, les soubassement philosophiques ou psychanalytiques.

"La Marge" et "La Contre-marge"

Ecoutez Jacques De Decker au micro d'Edmond Morrel

"Il y a des signes qui ne trompent pas. Une forme d’art est en train de changer de catégorie dans le grand présentoir de la créativité. Il s’agit de la chanson.
Technique humble d’alliage de musique et de la poésie, la chanson est demeurée confinée dans l’antichambre de la haute culture. "

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

La Belgique aux deux visages

"(...) le roman peut très bien faire le chemin inverse épaissir les énigmes et sonder les souffrances. C’est ce que proposent deux romans parus récemment, dus à des écrivains belges qui ne cachent d’ailleurs pas leur jeu, annoncent la couleur et inscrivent résolument leurs intrigues dans ce territoire triangulaire où l’Europe se concentre comme en un goulot d’étranglement. "

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"N’avons-nous pas l’impression, de nos jours, où l’on dit que les livres papiers sont condamnés et où il n’est pas sûr du tout que les supports électroniques les préservent tous de la disparition, que Bradbury et Truffaut avaient tragiquement raison ?"

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

Le populisme dans tous ses états, ou presque

"(...) il est réconfortant de voir paraître un livre informé, réfléchi, clair, sans jargon corporatiste, sans morgue facultaire, bien qu’issu de l’université, qui s’impose le temps de la récolte d’information et de la réflexion à tête reposée à propos d’un thème qui est l’un des plus préoccupants d’aujourd’hui : le populisme."

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Le fil d'Ariane d'Harpman"

"L’œuvre de Harpman, savoureuse et vertigineuse à la fois, n’a certainement pas livré tous ses secrets. Il y a beaucoup de gravité sous son humour, d’austérité sous ses allures de divertissement de bonne compagnie, et surtout une connaissance infinie de nos dédales intérieurs, où elle savait nous orienter parce qu’elle en détenait, au bout de sa plume, le plus précieux et le plus talentueux des fils d’Ariane."

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Pénélope patiente, perchée dans son refuge de la rue de Verneuil, au cœur du sixième arrondissement, elle avait, pendant plus de soixante ans, donné selon un rythme biennal les épisodes de sa saga très personnelle, éminemment singulière, dont l’ensemble, à présent clos, donne une extraordinaire impression de cohérence. Rolin n’est pas une touche-à-tout, elle est la lente exploratrice des galeries de son monde intérieur. "

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"... mille pages très souvent drôles, toujours magistralement écrites, qu’il est difficile de citer sans user de mots que l’on remplaçait autrefois par des points de suspension. Ici, tous les chats portent leurs noms et ne sont pas gris."

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

La belgitude lucide de Berenboom

"Berenboom n’excelle pas seulement par ses dons de conteur et sa manière de camper des personnages récurrents que l’on retrouve avec un plaisir chaque fois croissant, mais aussi par le courage lucide avec lequel il aborde des questions que la Belgique s’est empressée de glisser sous le tapis."

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Michel Meulders nous (...)raconte avec une rigueur d’analyse jamais prise en défaut, mais un vrai sens du récit, ce qui fait de la lecture de son livre qui mérite mieux qu’une divulgation parmi les initiés, une entreprise ardue, certes, mais pleine d’agréments."

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Ses écrits sont des quintessences de sagesse, ce qui explique que malgré leur aspect atypique, très différents des normes et des formats du temps, ils rassemblent autour d’eux de plus en plus de lecteurs, ou plutôt non : de fidèles."

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Tout le talent du Monde"

"... le récit de vingt-cinq ans d’observation de notre monde depuis la vigie exceptionnelle qu’est un grand journal. Pour ceux qui l’ont vécu, et pour tous ceux qui n’ont pas eu cette chance, ce livre n’a véritablement pas de prix."

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"(...) où se réfugie cette pratique mixte qu’est la littérature d’idées, cet exercice qui consiste à couler sous forme de récit une réflexion portant sur l’homme, la société, le destin, ce que faisaient Rousseau, Goethe, Tolstoï et d’autres explorateurs du chaos du monde qui se fondaient que la capacité de son ordonnancement qu’est le langage ?
Un exemple de cette démarche devenue des plus rares nous est donné par la romancière belge qu’est Véronique Bergen. Elle a vu deux de ses livres édités dans une maison de large diffusion, Denoël, qui a publié son « Fleuve de cendres » ou sa fiction inspirée de Caspar Hauser, mais ses deux derniers romans paraissent dans des maison bien plus modestes, et ce repli est, en soi, déjà significatif. "

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Tabucchi, créant son univers propre, s’est ingénié à le masquer derrière celui, inépuisable, de Pessoa. C’était sa manière de n’être personne, qui se traduit justement par Pessoa en portugais, et de différer la véritable révélation de ses propres livres. D’être à a manière, lui aussi, un grand écrivain pré-posthume. "

Maupassant le champion - 20 mars 2012

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

Maupassant le champion

"En adoptant un mode de narration compatible avec notre rythme de vie, Maupassant s’est garanti, plus d’un siècle après sa mort, une place de choix au palmarès des lettres : la première."

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Félicien Marceau, qui se tut à l’aube de ce siècle, y sera-t-il un jour renfloué ou est-il voué au cimetière des écrivains symptomatiques de leur temps ? La question, au lendemain de son dernier souffle, reste entière."

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"(Les livres de Guy Vaes) sont chargés de sens et de sensations comme il y en a peu, des livres qui vont, lentement mais sûrement, faire leur chemin dans les consciences, et qui témoigneront de plus en plus que, non, Guy Vaes n’est pas mort, mais s’achemine vers le vie à laquelle il était de tout temps destiné : celle d’un grand écrivain mythique."

"Onfray et son maître" - 21 février 2012

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Camus avait besoin d’une vraie réhabilitation de la part d’un philosophe de choc, ce qu’Onfray est d’évidence. La voilà, et on ne peut que saluer une opération aussi réussie de renflouage d’une œuvre décidément insubmersible. "

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Le livre, construit en rhapsodie a surtout pour basse continue cette magnifique déambulation en terre sainte, ce qui ne manquer pas de conférer au roman, profondément actuel, une résonance sacrée, tout en l’enracinant dans une réalité de plus brûlantes qui prend sous la plume d’un écrivain à présent doté de toute sa maîtrise la grandeur d’une œuvre d’art qui défiera le temps. "

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Il y a des livres devant lesquels, faute de temps, d’espace et surtout de recul, le chroniqueur se trouve réduit à une seule forme de commentaire : l’effet d’annonce. L’évènement est tel que l’essentiel est d’instiguer le public à y aller voir lui-même toutes affaires cessantes, parce qu’on se trouve devant un ouvrage qui provoque un avant et un après sa parution."

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Le doux monstre de Bruxelles"

"Le plus récent pamphlet contre l’union européenne est dû à un des intellectuels allemands les plus éclairés et les plus influents, Hans Magnus Enzensberger. S’il ne jouit pas de la notoriété d’un Grass ou d’un Siegfried Lenz, par exemple, c’est que son œuvre ne répond aux canons de la littérature de large circulation. Il mélange les genres comme en se jouant..."

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

La marge de Jacques De Decker : Philippe Roth

"Philip Roth, le grand old man du roman américain, a encore frappé ou plutôt , s’est encore frappé lui-même. Car en fait de bourreau de sa personne, il en connaît un brin. Non content d’être le fustigateur de sa propre société, l’étatsunienne, de sa propre obédience, à laquelle il n’est que fort peu soumis, au point d’avoir été traité, pour son livre « La contrevie », de Juif antisémite, il s’en prend désormais le plus volontiers à l’un ou l’autre de ses doubles."

Ecoutez "La Marge" de Jacques de Decker

"La méfiance n’est pas toujours bonne conseillère : elle a retardé de presque six mois la lecture du livre "Premier bilan après l’apocalypse", et empêché de découvrir l’un des meilleurs essais littéraires contemporains."

"Revenir de loin" de Marie Laberge

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker

"On ne l’a encore vue ou entendue dans aucune émission ou publication en Europe, et pourtant Marie Laberge est l’une des romancières francophones à avoir le plus touché de lecteurs de ce côté de l’Atlantique, alors qu’elle vit à Montréal."...

"Oui, il peut arriver qu’un exégète ne soit pas un brouilleur de pistes, mais un éclaireur au sens noble du terme."

Quand Sloterdijk nous éclaire sur ses pairs.

"C’est un petit livre de quelque 150 pages, une promenade parmi les géants de la philosophie qui ne tombe ni dans le piège de la périphrase obscurantiste ni dans la réduction jivaresque qui ramène Kant à sa promenade quotidienne..."

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

A quoi servent les philosophes ?

"Consistant pour le principal à poser et à se poser des questions, la philosophie ne peut s’exclure elle-même de son champ d’interrogations. Et l’une des premières est celle de l’utilité. Surtout de nos jours, obsédés que nous sommes par l’idée du rendement, du retour sur investissement. "

"Sollers toujours fringant" - 6 décembre 2011

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Sollers toujours fringant"

"Il y a plus de cinquante ans que Philippe Sollers hante les lettres françaises. Cinquante-trois ans très précisément, puis qu’en novembre 1958 « Une curieuse solitude », faisait s’extasier avec un curieux ensemble François Mauriac et Louis Aragon, deux papes littéraires situés, on l’admettra, à une respectable distance l’un de l’autre."

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

"Elle et lui, sur la toile et sous les draps"

"Internet a sonné le glas du marivaudage, en a du moins déplacé les codes. Plus de lentes, patientes, tactiques méthodes d’approche entre les sexes. La proposition se fait avec d’autant moins de vergogne qu’elle s’effectue dans l’anonymat." ...

Ecoutez "La Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

Pour évoquer Hubert Nyssen, Vladimir Vladimir Dimitrijević et Maurice Nadeau, Jacques De Decker débute sa Marge ainsi : "Les héros de l’ombre, dans le monde des livres, ce sont qui, nommément ou implicitement, les signent en bas de la couverture, à savoir les éditeurs. On les traite comme des marques, on ne se rend pas assez compte que ce sont des hommes, parfois des femmes, et que toute la vie littéraire dépend d’eux."...

Ecoutez "la Marge" de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

Que reste-t-il de Maeterlinck ?

"Les voies de la postérité sont impénétrables. Voici un auteur qui fut l’un des plus vénérés de son temps, et à propos duquel, aujourd’hui, il n’y a pas à proprement parler une conspiration du silence – cela supposerait encore une forme d’hostilité qui adopterait la tactique de l’ignorance convenue -, mais comme un étrange embarras..."

Ecoutez "La marge" de Jacques De Decker

Carrère, carrément magistral.

"...La force de Carrère, c’est que ses livres se ressemblent là où il faut et se distinguent là où il vaut mieux. Ils ne se répètent jamais, parce qu’ils explorent chacun des zones qui ne se recouvrent pas. "

Carême, cet initiateur - 29 octobre 2011

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

Carême, cet initiateur

On ne dira jamais la dette que l’on doit aux premiers qui nous ont invités à la lecture, à cette opération magique de formulation du réel pour mieux l’élucider.

"Hergé en toute intimité" - 21 octobre 2011

Ecoutez la marge de Jacques De Decker, en version courte et en version longue

Hergé est entré cette semaine dans une nouvelle ère de sa gloire. Le relais pris par Spielberg et Jackson, deux des meilleurs cinéastes au monde, pour le faire exister au cinéma au niveau artistique que son génie demandait va lui conférer, et avant tout à son personnage, un statut véritablement mythique.

Ecoutez la marge de Jacques De Decker

"Il faut se rendre à l’évidence : le plus grand écrivain belge de l’heure est flamand. Il s’appelle – est-il encore utile de le préciser ?- Tom Lanoye. Et il doit ce titre à la plus évidente des qualités : il a un talent fou, et tout pour être tenu un jour pour un géant des lettres. " (Cette marge de Jacques De Decker a été enregistrée le 11 octobre 2011).

Ecoutez "La marge" de Jacques De Decker

"Le marché du livre est comme tous les autres : un système où ne survivent que les plus forts, les plus performants, les mieux promus surtout. Cette année, ce mécanisme se vérifie plus que jamais...."

La marge de Jacques De Decker

Un livre d'aujourd'hui et de demain

La double "Marge" de Jacques De Decker : à la suite de la lecture de sa "marge", dont vous trouvez le texte ci-dessous, Jacques De Decker improvise une déclinaison de celle-ci, inédite et à écouter.

La marge de Jacques De Decker

La double "Marge" de Jacques De Decker : à la suite de la lecture de sa "marge", dont vous trouvez le texte ci-dessous, Jacques De Decker improvise une déclinaison de celle-ci, inédite et à écouter

A la suite de la lecture de sa "marge" Jacques De Decker improvise une déclinaison de celle-ci, inédite et à écouter.

A la suite de la lecture de sa "marge" Jacques De Decker improvise une déclinaison de celle-ci, inédite et à écouter.

Dans le prolongement de sa chronique hebdomadaire dans les colonnes du journal "Le Soir"....

Dans le prolongement de sa chronique hebdomadaire dans les colonnes du journal "Le Soir", Jacques De Decker confiera dorénavant à Espace-livres.be les "marges" dans lesquelles il donne sa vision d’écrivain sur le cours du monde.

"Journal Impoli"

Ecoutez Jacques De Decker évoquer Christian Millau

A l’occasion de la publication aux Editions Le Rocher du "Journal impoli" Jacques De Decker évoque Christian Millau.

"Carnets de bal" de Marc Lambron

Ecoutez Jacques De Decker évoquer Marc Lambron

A l’occasion de la publication chez Grasset du troisième volume des "Carnets de bal", Jacques De Decker évoque Marc Lambron.

A l’occasion de la publication chez Corti des "Ecrits de guerre", deux textes inédits à ce jour de l’auteur du "Rivage des Syrtes".

Ecoutez Jacques De Decker évoquer Julien Gracq

A l’occasion de la publication chez Corti des "Manuscrits de guerre", deux textes inédits à ce jour de l’auteur du "Rivage des Syrtes", Jacques De Decker évoque un de ses écrivains fétiches : Julien Gracq.

A l’occasion de la publication de deux études récentes sur le cinéaste.

Ecoutez Jacques De Decker évoquer Hitchcock

A l’occasion de la publication de deux études récentes sur le cinéaste, une biographie et une monographie, Jacques De Decker évoque la place de Hitchcock dans l’histoire du cinéma et dans celle de notre imaginaire collectif.

Un livre à lire toute cette année !

Le Journal de Stendhal en collection de poche "Folio"

Jacques De Decker, que l’on sait passioné de Stendhal, a choisi de consacrer une table de chevet à la nouvelle édition en format de poche du "Journal" de l’auteur de "Ea chartreuse de Parme". A écouter...

Derrida par Peeters - 13 novembre 2010

Une biographie et un "making of" d’un travail exceptionnel

Derrida par Peeters

Benoît Peeters publie simultanément une biographie de Jacques Deridda et un "making of" de ce travail, "Trois ans avec Deridda". Jacques De Decker nous en dit davantage sur cette publication mais aussi sur l’ensemble de la démarche et de l’oeuvre de Benoît Peeters.

Hommage à Harry Mulisch - 13 novembre 2010

Essayiste, poète, romancier Harry Mulisch est décédé. De Decker évoque et rend hommage à cette grande figure des lettres néerlandaises.

Hommage à Harry Mulisch

Le grand écrivain est décédé. De Decker évoque et rend hommage à cette grande figure des lettres néerlandaises.

Au moment de cet enregistrement, le jury du Prix Goncourt n’avait pas encore désigné son lauréat 2010.

Houellebeck commenté par De Decker avant le Goncourt

Au moment de cet enregistrement, le jury du Prix Goncourt n’avait pas encore désigné son lauréat 2010. "La carte et le géographe" sera couronné à l’automne du prestigieux prix.

A l’occasion de la publication du dernier roman de Modiano, "L’horizon", Jacques De Decker nous raconte "son" Modiano...

A l’occasion de la publication du dernier roman de Modiano, Jacques De Decker nous raconte "son" Modiano...Une "table de chevet" étonnante qui dévoile un Modiano inattendu, révélé lors d’une rencontre filmée par la télévision flamande.

Ecoutez Jacques De Decker évoquer un livre paru il y a dix par celui qui, en dérision, disait de lui qu’il était un "grantécrivain"...Dominique Noguez

Dominique Noguez : un grand écrivain raconte la fin du monde

Réédition d’un roman paru il y a vingt ans et re-découvert par les frères Larieu qui l’adaptent au cinéma. Un grand livre d’un "grantécrivain" : Dominique Noguez

Ecoutez l’analyse de Jacques De Decker

La rentrée littéraire cuvée septembre 2009

Comment se fait une rentrée littéraire ? Pourquoi a-t-elle lieu en septembre ? Cette période si peu propice à la lecture ? ...Oui mais elle coïncide avec l’institution parisienne des Prix Littéraires... Jacques De Decker lève le voile sur ces mécanismes qui créent des "livres dont on parle"...Aux lecteurs de ne pas être dupes...

Vian toujours vivant - 24 août 2009

Cinquante ans après sa mort, son oeuvre mutiforme nous parle encore...et elle parle vrai !

Vian toujours vivant

« Si j’étais pohéteû » c’est le titre en forme de pied de nez du volume que la collection "Découvertes" consacre à Boris Vian. Il y a cinquante, une crise cardiaque l’emportait pendant la projection du film tiré de son roman « J’irai cracher sur vos tombes ». Il avait 39 ans. Boris Vian se savait condamné et il a voulu vivre plusieurs vies avant que la grande faucheuse ne vienne lui couper l’herbe sous le pied.

A l’occasion de la publication d’un volume de la collection QUARTO

Gary-Ajar...à lire et relire : un des grands écrivains français

La publication en un volume de la collection QUARTO de quelques romans et récits signés Romain Gary (et son "double" Emile Ajar), donne à Jacques De Decker l’occasion de nous rappeler dans cette "table de chevet" l’importance et l’actualité de cet immense romancier qui a obtenu à deux reprises le Prix Goncourt : sous son nom et sous un nom d’emprunt et d’imposture.

Récits érotiques et fantastiques réunis en un volume Quarto chez Gallimard

"Hélas, aujourd’hui tout étant permis, plus rien n’est désirable"...quel meilleur prétexte pour re-découvrir ce grand auteur du XXème siècle ?

Vers la douceur - 7 juillet 2009

le dernier roman de François Begaudeau

Vers la douceur

« Quand on couche pas, même si on est convaincu que ça avance à rien, animal triste et tout, eh bien on est angoissé, assez connement je dois dire mais voilà. Alors on essaie de trouver des plans, avec même de l’amour des fois, ce qui complique les choses, ou au contraire ça les simplifie, enfin faut voir, il y a un peu de tout dans ce dossier-là. »

Les pièces à voir...A vos agendas

La semaine dernière, Jacques De Decker a passé 6 soirées au théâtre à Bruxelles...6 spectacles très différents, réunis par un point commun : le remarquable niveau de qualité de chacun d’entre eux. Réservez vos places et vos soirées pour (re)découvrir la capitale du théâtre francophone au Théâtre des Martyrs, au Théâtre du Parc, à la Comédie Claude Volter, au Théâtre Poème et au Rideau de Bruxelles... Si vous hésitez encore, écoutez la chronique de Jacques De Decker...

"...un livre irrésistible qui va faire beaucoup d’émules et d’adorateurs de Bruxelles" (Jacques De Decker)

... la suite attendue du "Dictionnaire égoïste de la littérature française"

« Encyclopédie capricieuse du tout et du rien »

Un régal...

Mémoire - 17 mars 2009

"...un livre porteur de confiance et contagieux par son énergie" (Jacques De Decker)

Mémoire

"...un livre porteur de confiance et contagieux par son énergie" (Jacques De Decker)

"Nous avons affaire à un des grands livres de notre temps" (Jacques De Decker)

Le dérèglement du monde

Bruxelles : ville des mots

A ne pas manquer dans le cadre de la Langue Française en Fête

Enfin, Bruxelles est la ville des mots...Parmi les multiples activités qui s’organiseront dans le cadre de la "Langue française en fête", nous avons épinglé quatre événements organisés en partenariat avec la Bibliothèque des Riches Claires auxquels est associé Jacques De Decker qui en parle dans cet entretien avec Edmond Morrel

La vie Meurtrière - 5 mars 2009

"C’est un livre qui peut constituer autour de lui une société de lecteurs complices" (J. De Decker)

La vie Meurtrière

"Si les toiles de Félix Vallotton frappent par leurs couleurs profondes, son roman, La Vie meurtrière, commencé en 1907 et publié de manière posthume, est imprégné d’une noirceur inquiétante.
Jacques Verdier, jeune artiste de vingt-huit ans, laisse en se suicidant une courte lettre à l’attention du commissaire : « Je me tue volontairement, et pour des motifs personnels. … " (Présentation de l’éditeur)

GLOIRE - 5 mars 2009

"Un maître écrivain" (Jacques De decker)

GLOIRE

Une "table de chevet" enthousiaste de Jacques De Decker, qui donne envie de se plonger dans ce roman en neuf histoires, traduit de l’allemand par Juliette Aubert.

« On va de surprises en surprises. On n’est jamais déçu…Un talent de toute grande envergure » conclut Jacques De Decker.

« Un des grands livres de l’année à venir…qui augure bien de la rentrée littéraire 2009 »

Ramon : Dominique Fernandez écrit le roman biographique intime de son père, Ramon Dominguez, grande figure intellectuelle du siècle passé.
"Il n’est pire sourd... - 9 décembre 2008

Le dernier roman de David Lodge...

"Il n'est pire sourd...

Jacques De Decker à propos de David Lodge : " un des écrivains anglais que je chéris le plus..."

Deux livres essentiels de Raymond Trousson

VOLTAIRE : une biographie et un siècle de mémoire de la critique

Jacques De Decker à propos de Voltaire et de son biographe : "C’est vraiment un plaisir de retrouver ce Titan en compagnie de Raymond Trousson"

"Ulysse from Bagdad" de Eric Emmanuel Schmitt

Le nouvel Ulysse s'appelle Saad Saad

Jacques DE DECKER évoque le dernier roman de Eric Emmanuel SCHMITT : « Ulysse from Bagdad ».

"Journal d’une année noire"

Le faux journal d'un Prix Nobel

Jacques De Decker nous fait partager sa lecture du "Journal d’une année noire" du Prix Nobel de littérature 2003

Interviews réalisées par Edmond Morrel

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast