WAHFF : le festival du film d’histoire de Waterloo, 5 ème édition

Ecoutez JF Balmer et Joyce Bunuel au micro de Jean Jauniaux


Ecouter Joyce Bunuel au micro de Jean Jauniaux (13,2 Mo)

Ecouter Jean-Francois Balmer au micro de Jean Jauniaux (8,9 Mo)

Le WAHFF (Festival du film d’histoire de Waterloo)

... ouvre sa cinquième édition qui se déroulera au Cinéma Wellington du 19 au 22 octobre 2017

Comme le soulignait Florence Reuter, bourgmestre de Waterloo, lors de la conférence de presse inaugurant la cinquième édition du Festival du Film d’Histoire (le "WAHFF" sigle anglais choisi pour le désigner), parmi les privilèges dont jouit encore la cité brabançonne figure en bonne place l’existence de cinémas de quartier. Insérés dans le tissu urbain et participant pleinement à la fonction sociale que le septième art a toujours remplie, les cinéma Wellington sont depuis cinq ans le réceptacle idéal d’un festival qui n’a cessé de se développer, de mûrir, de se faire connaître et reconnaître.
L’édition 2017 donnera l’occasion de découvrir en avant-première quelques titres qui, à n’en pas douter, deviendront des blockbusters à leur sortie : "Au-revoir là-haut" , d’après le roman de Pierre Lemaître (Prix Goncourt 2013 : nous l’avions interrogé à la publication de son livre, quelques semaines avant qu’il soit couronné par le plus grand prix littéraire français) et "Borg-McEnroe" deux légendes du tennis dont tous se souviennent encore de leurs affrontements hauts en couleurs (Borg jouait à l’époque avec une raquette Donnay, marque encore belge ). Mais une part belle sera réservée aux film documentaires. Epinglons quelques unes de ces oeuvres qui appartiennent à un des genres les plus passionnants du cinéma : "Lénine, une autre histoire de la révolution russe" , le film de Cédric Tourbe évoque à travers le destin singulier de Vladimir Ilitch l’homme qui à la tête d’un groupuscule révolutionnaire qui aurait pu sombrer dans l’oubli, prend le pouvoir de ce qui deviendra une des grandes puissances planétaires. Qui était vraiment Lénine ? Celui dont on connaît la légende ou un homme porté par le hasard de l’Histoire ? ; le documentaire "Hergé dans l’ombre de Tintin" de Hughes Nancy explorera le processus de création d’une des figures universelles de la bande dessinée et de la ligne claire ; à l’heure où la question de l’indépendance de la Catalogne surgit dans l’actualité, l’histoire de l’Espagne du XXème siècle mérite d’être évoquée et explorée. A n’en pas douter le documentaire consacré à "Federica Montseny, l’indomptable" de Jean-Michel Rodrigo, éveillera la curiosité pour un des aspects de la lutte sociale dans un pays déchiré par la guerre civile.
Le jury dans les différentes catégories aura fort à faire pour départager les films en compétition. Mais quel que soit le palmarès l’occasion aura été donné pendant quatre jours de découvrir, placée sous le signe de l’Histoire, une sélection d’oeuvres qui démontreront, une fois encore, la nécessité d’explorer sans cesse l’Histoire, par la fiction ou le documentaire, pour nourrir notre capacité de compréhension du monde, ici et ailleurs.

En marge de la conférence de presse, nous avons interviewé deux membres du jury : Joyce Bunuel et Jean-François Balmer, une réalisatrice de fiction et un comédien qui plaide haut et fort pour le documentaire. Deux personnalités, reflets du WAHFF ?

Jean Jauniaux, Waterloo le 19 octobre 2017

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast