Une fenêtre magique sur les contes Coréens

un nouveau label chez Flammarion : Chan-Ok , cela veut dire "Perles du Ciel"...


Rencontre Hélène Charbonnier et Edmond Morrel (22.9 Mo)

Rencontre Kim Sejung et Edmond Morrel (8.3 Mo)

Lecture d’un extrait de "Deux Soeurs" par l’auteure Kim Sejung (1.5 Mo)

Une fenêtre magique sur les contes Coréens
JPEG - 216.2 ko
Deux soeurs

Chan-Ok, en Coréen, peut se traduire par "Perles du Ciel", mais c’est aussi le prénom d’origine d’Hélène Charbonnier qui dirige ce label sous l’ombrelle des Editions Flammarion. Laissez votre curiosité vous guider vers ces albums dont les titres sont déjà comme les matins des jours heureux : "Conte du Soleil et de la Lune", "Le tigre aux sourcils blancs", "Le chant du ruisseau"...Edmond Morrel a rencontré cette éditrice, personne hors du commun, à l’accent chantant du sud de la France (elle a été adoptée à l’âge d’une an) et l’auteure du dernier album paru, Kim Sejung qui signe et dessine un très beau conte : "Deux Soeurs"
La littérature est une fenêtre sur le monde, une porte ouverte pour accueillir l’autre ou pour se rendre chez lui, une aventure dans l’imaginaire et un instrument unique pour l’apprentissage de la compréhension, de l’empathie et de la tolérance. C’est dire combien les livres pour enfants s’inscrivent en première ligne dans la responsabilité que nous avons à leur égard.
La littérature enfantine est comme la musique, elle est un langage universel. L’enfant n’a pas vraiment besoin de traduction dans sa langue des contes et légendes, quels que soient les pays, les époques, les traditions dont ces textes sont issus. La beauté des images, la musique d’une voix qui raconte, le temps consacré à des mondes imaginaires suffisent à l’enfant pour ces grands voyages au loin.
Le label Chan Ok offre un éventail de récits venus d’une culture ancestrale, celle d’un pays qui a appartenu dans des époques révolues et violentes à l’histoire de l’Occident. Aujourd’hui, c’est toute une culture qui, comme des perles du ciel, s’offre à notre curiosité.
Hélène Charbonnier parle avec passion des albums qu’elle a réunis sous ce label, dont elle nous dit que c’est aussi son nom d’origine, "Chan-Ok". C’est peut-être là qu’il faut trouver le charme si particulier de ces livres, le charme qui naît de l’authenticité d’une démarche dans laquelle chacun peut se retrouver...n’est-ce pas cela l’universalité de l’humain, ce territoire auquel appartiennent tous les enfants, même ceux que nous avons été ?
Arrêtez-vous un instant, et feuilletez avec votre enfant ces histoires qui vous sembleront si familières. Celle d’Oneuli qui "en voyageant entre ciel et terre pour retrouver ses parents, va découvrir sa propre voie". Celle d’un "tigre aux sourcils blancs qui deviendra l’esprit de la montagne", celles de Yuni et Amélie, de "Jeombak, mon petit frère" ou partez en "voyage au fond de l’océan".
Pourquoi ne pas commencer dès à présent avec ces "Deux sœurs" dont le résumé vous rappellera que les contes et légendes sont de toute humanité.

Edmond Morrel

L’histoire résumée par l’éditeur :

Il était une fois, dans un village, un homme veuf
 vivant heureux avec ses deux filles.
Il se remaria avec une femme aussi belle que
 cruelle, qui avait déjà un fils aussi méchant qu’elle. Tous deux ne manquaient jamais une occasion de faire souffrir les deux soeurs,
toujours sans que leur bon père ne s’en doute un 
seul instant.
 Lorsqu’un homme fut pressenti pour épouser l’aînée des deux sœurs, le père fit la promesse à
celui-ci pour le convaincre de lui offrir une très
grosse dot.

Dépitée à l’idée d’une telle perte d’argent, la
belle-mère ordonna à son fils de pousser la
 future épouse dans la rivière et de la faire 
disparaître à jamais.
La plus jeune des deux sœurs apprit la nouvelle,
 et désespérée, alla se noyer au même endroit.
 Depuis lors, les silhouettes des deux sœurs 
hantaient le village… Jusqu’au jour où un 
homme, nouveau chef du village, eut le courage
d’écouter la triste histoire des deux sœurs. Emu,
il sanctionna durement la marâtre et son fils puis 
libéra les deux sœurs de leur apparence 
fantomatique.

Présentation de la collection par l’ éditeur :

Intégralement conçus par des auteurs et illustrateurs sud-coréens, les livres publiés par le label reflètent toute la douceur d’une littérature, d’une imagerie venue d’ailleurs et d’un pays d’une grande richesse culturelle.

La volonté du label Chan-ok est d’amener les enfants à penser le monde, à découvrir de nouveaux univers et de nouvelles références.
Pour cela, elle s’appuie sur leur insatiable curiosité à l’égard de toute forme de célébration de l’image.
Véritable passeur de sens et d’imaginaire entre la création artistique sud-coréenne et la jeunesse francophone, le label Chan-ok a pour vocation d’être acteur d’une société française multiculturelle, curieuse et déjà ouverte sur la Corée du Sud.

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast