Rencontre avec Dominique Van Neste : la musique au service des jeunes musiciens

Rencontre avec une grande dame de la musique, la fille du violoniste qui émerveilla en 1927 la Reine Elisabeth. Il avait 13 ans !


Ecoutez Dominique Van Neste interviewée par Edmond Morrel (27.4 Mo)

Rencontre avec Dominique Van Neste : la musique au service des jeunes musiciens

Dominique Van Neste nous parle de la Fondation Carlo Van Neste, de ses actions en faveur des jeunes musiciens mais aussi en faveur de projets humanitaires. Elle nous raconte aussi les souvenirs qu’elle conserve de son père qui avait cette magnifique formule : "La musique est parfaitement inutile, elle est pourtant absolument indispensable"

Lors de cette rencontre, Dominique Van Este évoque aussi les actions qu’elle mène pour encourager les vocations musicales à s’accomplir, notamment par le prêt d’instruments à des jeunes musiciens.

Elle évoque bien sûr ces fabuleux pianistes que sont Karin Lechner et Sergio Tiempio, frère et soeur ils ont une complicité éblouissante à jouer en duo. Venez les découvrir : un enchantement garanti.

Edmond Morrel

En 2010, l’asbl Carlo Van Neste décide de reprendre l’organisation des Concerts Van Neste dont l’inauguration eut lieu au siècle dernier en 1927. Ce premier concert mit en scène le tout jeune violoniste Carlo Van Neste alors âgé de 13 ans. L’histoire se poursuit…avec une première saison et trois concerts.

Les concerts Carlo Van Neste

Au début du siècle dernier, une série de concerts étonnants se programment au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Une famille de musiciens, la famille Van Neste occupe la scène : Alphonse, l’oncle au violoncelle, Michel, le père au violon, Maria, la mère au piano et leurs deux enfants, Rosane, quatorze ans, au piano, et Carlo, douze ans, au violon.

Les Concerts Van Neste sont nés !

Le premier de ces concerts eut lieu le 4 novembre 1927 et ce fut le jeune Carlo Van Neste qui en assura l’exécution, accompagné de sa mère au piano. Ce concert eut lieu en présence de la Reine Elisabeth.

Voici que la presse enthousiaste rapporta :

« Ce jeune virtuose a interprété avec une étonnante facilité des œuvres de Nardini, Bach, Wieniawski, Mozart, Van Neste et Kreisler. Il a obtenu notamment un succès triomphal dans le Caprice Viennois de Kreisler, une œuvre dans laquelle l’auteur s’est plu à accumuler les difficultés de la technique du violon. La Reine qui assistait à ce concert a fait appeler le jeune virtuose dans sa loge et l’a chaleureusement félicité. » (La Gazette)

« Ce fut absolument remarquable. Le jeune Van Neste est en possession d’une technique merveilleuse, d’un archet stupéfiant pour son âge. (…) » (L’Indépendance belge)

« ... Le son est plein, la technique déjà prenante, la com- préhension musicale surtout dépasse toute espérance. . (…) La Reine qui assistait au concert l’applaudit debout. (…) Et ce n’est pas trop de penser qu’il sera un nouvel Ysaÿe. » (Le Matin d’Anvers)

La Fondation Carlo Van Neste

Née en 1998, la Fondation a été créée dans le droit fil de la pensée de Carlo Van Neste qui fut un des illustres représentants de la célèbre Ecole Belge du Violon. Elle a pour but de promouvoir la musique et de soutenir les jeunes instrumentistes en début et en cours de carrière.

Ses objectifs sont les suivants :

· Favoriser l’accès des jeunes à des instruments de qualité (violon, alto et violoncelle). Une dizaine d’instruments provenant de propriétaires privés est mise à disposition de jeunes talents.
· Organiser des concerts mettant en scène de jeunes talents leur permettant de multiplier les occasions de se confronter au public.
· Organiser des événements mêlant la lutherie et la musique pour sensibiliser le grand
public aux différentes sonorités des instruments et à leur évolution au fil des siècles.

La Fondation a déjà organisé une centaine de concerts en Belgique et à l’étranger qui a permis de rassembler plus de 10.000 personnes. Elle a également déjà à son actif deux grandes expositions autour du thème du violon : en 2000,” L’âge d’Or du Violon” à l’Hôtel de Ville de Bruxelles, et, en 2001, “Les Violons d’Ysaÿe” dans le cadre du Concours Reine Elisabeth.

L’asbl soutient le Trio Carlo Van Neste, trio à clavier dont le nom lui a été attribué par Dominique Van Neste. Il est composé de trois musiciens belges d’envergure internationale : Sébastien Lienart (piano), Noé Inui (violon) et Alexandre Debrus (violoncelle). Son nom est un hommage au célèbre premier Trio à clavier Carlo Van Neste, qui reçut, par la suite, le nom de Trio Reine Elisabeth de Belgique. Il était alors formé de Naum Sluszny (piano), de Carlo Van Neste (violon) et d’Eric Feldbusch (violoncelle).

Le concert du 27 mars

Un duo de pianistes éblouissants pour un concert exceptionnel. Karin Lechner et Sergio Tiempo, tous deux enfants prodiges, ont commencé très tôt leur carrière. Karin a cinq ans et Sergio a trois ans quand ils apparaissent pour la première fois en public. Très rapidement, une carrière internationale s’ouvre à eux. Les salles les plus prestigieuses les accueillent et leurs prestations avec orchestre ou en musique de chambre rencontrent l’enthousiasme du public conquis par leur énorme talent.

Actuellement, tous deux collaborent avec des musiciens de renommée mondiale, notamment la pianiste Martha Argerich et le violoncelliste Mischa Maiski. De nombreux enregistrements ponctuent leur brillante carrière.

Le Village Imuhira, Burundi

Les bénéfices du concert seront versés au projet Village Imuhira.

Ce projet initié en 2005 par de jeunes belges réunis au sein de l’asbl SEL projets, se réalise en collaboration avec une ONG burundaise, l’ADEPE.

Ensemble, ils ont associé leur enthousiasme et leur compétence pour ajouter leur pierre à la reconstruction du Burundi.
Le Village Imuhira est un projet pilote de développement intégré qui cible les plus démunis, à savoir les enfants, les orphelins et les jeunes déscolarisés en situation précaire dans ce contexte. Les grands axes du projet tournent autour de l’éducation, l’aide aux plus vulnérables et le développement communautaire. La philosophie de cette démarche consiste à lutter contre toute forme d’assistanat et de veiller à rendre les Burundais acteurs de leurs propres destinées.

En quelques années seulement, toute une série de constructions et d’activités ont vu le jour :

· Une école primaire (550 élèves), un bloc de trois classes et deux terrains de sport.
· Un système d’adduction d’eau et deux citernes
· Une antenne psycho-médico-sociale (prévention santé, aide aux orphelins …)
· Un programme d’alphabétisation pour adultes (plus de 300 personnes ont déjà suivi la
formation)
· Un programme de formation continue pour les enseignants
· Une cantine scolaire (associée à un projet pédagogique et de développement communautaire)
· Un programme agropastoral et apicole
· Un programme de création d’activités génératrices de revenus pour associations paysannes.
Le projet est situé au Burundi, dans la province de Muramvya, dans la commune de Rutegama sur la colline de Rurenda. Jusqu’ici, le projet a été entièrement financé par des dons provenant de donateurs privés ou d’initiatives collectives.

Les bénéfices du concert, organisé par l’ASBL Carlo Van Neste, seront investis dans la construction et la mise en place d’un centre de métier en menuiserie et soudure.

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast