"RONDO" un film bouleversant d’ Olivier Van Malderghem

La décision de maintenir un film à l’affiche d’un cinéma se prend en fonction de la fréquentation de la salle au cours de la première semaine : précipitez-vous dès ce mercredi 28 septembre dans les quelques salles qui programment la sortie de ce très grand film.


Ecoutez Olivier Van Malderghem au micro d’Edmond Morrel (30.1 Mo)

"RONDO" un film bouleversant d' Olivier Van Malderghem

"RONDO" un film d’Olivier Van Malderghem avec Jean-Pierre Marielle

La Shoah a inspiré de nombreux films qui tentent de dire l’indicible, qui réalisent le travail de mémoire ou y contribuent. "Rondo" vient ajouter à cette filmographie un regard nouveau : il incarne le génocide dans le rapport qui se noue entre un enfant juif réfugié miraculeusement en Angleterre et son grand-père qui y vivait depuis avant la montée du nazisme. Le face à face entre ces deux êtres, vu à travers l’objectif de Van Malderghem, devient métaphore. A quoi bon chercher Dieu, dans les livres, dans la tradition, dans l’Histoire si la réalité n’est que barbarie ?

Van Malderghem est philosophe, scénariste et réalisateur. Ces trois métiers lui permettent d’entrelacer les questionnements et la manière de les formuler.

Dans certaines scènes oniriques (qui nous donnent l’occasion de saluer le travail inspiré d’un de nos grands directeurs photo, Pierre Gordower) que l’on dirait sorties de films de Bergman, il nous plonge dans une émotion essentielle. Ainsi celle où l’enfant, dans un jardin zoologique en ruines, libère une girafe, figure de l’innocence et de la compassion lorsqu’elle se penche vers l’enfant. Ainsi la rencontre dans une ville en décombres du grand père et d’un messager du néant qui lui révèle l’holocauste.

Il ne faudrait pas que "Rondo" soit victime de la loi du "bouche à oreille" qui veut que disparaisse de l’affiche des salles de cinéma les films qui ne font pas salle comble dans les premiers jours de leur programmation. Or celui-ci mérite de devenir le film public par excellence pour autant que les spectateurs se déplacent entre le 28 septembre et le 4 octobre 2011 dans les salles qui en programment la sortie.

Ce film appartient à cette catégorie d’oeuvres qui nous hante longtemps après la dernière image, après la dernière mesure de "Rondo".

Edmond Morrel

Sur le site de la maison de production d’Olivier Van Malderghem, "Les Films Maelstrom", vous pouvez voir trois court métrages du réalisateur de "Rondo"

Au moment de mettre en ligne cette rubrique, le film est programmé à l’Actor’s Studio :

Actor’s Studio
Petite rue des Bouchers, 16
1000 Bruxelles
Tel : 02 5121696

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast