Maurice Tillieux à la Galerie Petits Papiers à Bruxelles

A ne pas manquer pour les nostalgiques de la ligne claire et de l’humour tendre...


Ecoutez Laure et Alain Daussin évoquer le souvenir de Maurice Tillieux au micro d’Edmond Morrel (17.8 Mo)

Maurice Tillieux à la Galerie Petits Papiers à Bruxelles

Exposition Maurice Tillieux

Passez par la Galerie Petits Papiers si ces jours de grisaille vous conduisent à Bruxelles et si vous êtes nostalgiques de la ligne claire et de l’humour tendre. Une exposition nous donne à voir de belles planches originales des "Ernest et Célestine" de Maurice Tillieux.

Nous avons rencontré la petite fille et le gendre du scénariste et dessinateur trop tôt disparu.

Edmond Morrel

L’exposition "Ernest et Célestine" sera accessible au public du 25 février au 2 avril 2011.
Galerie Petits papiers
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h30
1, place Fontainas - 1000 Bruxelles
Renseignements : 02/ 513 46 70

Présentation par la Galerie Petits Papiers

Les aventures de César, auteur de BD célibataire en quête de quiétude mais en prise avec une femme de ménage tyranique, Eglantine et affublé d’une jeune voisine fort impertinente, Célestine sont parues pour la première fois en 1957 dans le journal Spirou. 4 albums seront publiés dès 1964 par les Editions Dupuis. Des planches de cette courte série du père de Gil Jourdan ainsi que des inédits et des illustrations seront exposées la Galerie Petits Papiers du 25 février au 2 avril 2011.
Maurice Tillieux crée le personnage de César en 1960 alors que Gil Jourdan a déjà conquis nombre de lecteurs grâce à l’humour de son héros et le suspens omniprésent de ses aventures.
Lorsqu’il crée le personnage de César, Maurice Tillieux s’inspire de son quotidien. Les personnages sont caricaturaux : l’agent de police Petitcarré est l’un de ses voisins, Ernestine est inspirée de sa fille Anne, la femme de ménage est la sienne. César, anti-héros célibataire de son état vit à l’échelle de son quartier et pas au-delà. C’est donc ses talents d’humoristes que Maurice Tillieux, souvent considéré comme le Audiard de la BD, déploie lorsqu’il crée ce nouvel univers. Son style graphique est alors à son apogée. Influencé par Hergé et Franquin, son dessin trouve sa voie personnelle et deviendra une référence pour nombre de jeunes dessinateurs.
Aujourd’hui, Maurice Tillieux est à juste titre considéré comme l’un des grands classiques de la Bande Dessinée franco-belge d’après-guerre. Dessinateur hors pair mais aussi scénariste de talent, il appartient à l’Ecole de Marcinelle.
Maurice Tillieux est né à Huy en le 7 août 1921. Autodidacte, fasciné par les comics américains, il s’en inspire pour ces premières planches réalisées en 1942. A l’époque, il écrit aussi des romans policiers et exerce plusieurs petits métiers notamment pour la publicité. Après la guerre, il s’intègre au Studio Guy du nom de son créateur Guy Depière, travaille pour les magazines Bimbo et Jeep et renoue avec le magazine Spirou. Il rejoint ensuite la toute nouvelle rédaction d’Héroic- Albums où il donne naissance à Félix, l’un de ses personnages les plus connus. En 1956, Maurice Tillieux crée Marc Jaguar et surtout le détective Gil
Jourdan, cousin germain de Félix. Le succès arrivant, il collabore notamment au Moustique, magazine belge, et à Pilote. Au milieu des années soixante, Dupuis lui demande de travailler comme scénariste sur de nouvelles séries ou reprendre des scénarii existants. Il travaille ainsi tour à tour avec Follet, Will, Francis, Piroton, Walthéry,... En 1970, il abandonne le dessin au profit de son travail de scénariste et confie la réalisation graphique de Gil Jourdan au dessinateur Gos. Un accident de la route vient mettre un terme à une carrière brillante en 1978, alors qu’il revenait du Festival d’Angoûlème en France.

Communiqué de presse réalisé dans le cadre de l’exposition de César et Ernestine du 25 février au 2 avril 2011


Publications
Maurice Tillieux publie quatre romans entre 1943 et 1945. Après quoi il se spécialise dans la bande dessinée avec notamment :
• Histoires réalistes, douze récits publiés dans Héroïc-Albums de 1947 à 1951 et réédités par Michel Deligne en album en 1981.
• Les Aventures de Bob Bang, neuf récits publiés dans Héroïc-Albums de 1947 à 1948, dont la dernière réédition est celle des Éditions de l’Élan en 2005.
• Félix, soixante-sept récits publiés dans Héroïc-Albums de 1949 à 1956. Plusieurs éditions albums, dont la dernière, encore en cours, par Niffle.
• Marc Jaguar, trois récits publiés pour le premier dans Héroïc-Albums en 1953, pour les deux autres dans Risque-Tout en 1955 et 1956. Dernières rééditions dans le Tout Gil Jourdan, de 1987.
• Gil Jourdan, vingt-six récits publiés de 1956 à 1979 (Gos reprend le dessin en 1970) dans Spirou tous repris en album. La dernière édition est l’intégrale publiée en 2009-2010.
• César (scénario et dessin), 297 gags parus dans Le Moustique de 1959 à 1966, réédités par la suite dans Spirou. Dernière édition, Tout César en 1988-1989.
• Zappy Max : Ca va bouillir (dessin sur un scénario de Saint Julien), un récit publié dans le journal Pilote de 1959 à 1960. Dernière édition aux Éditions de l’Élan en 2010.
• Monsieur Balourd (scénario et dessin), paru dans les journaux d’entreprises de l’A.N.P.A.T. en Belgique, de 1954 à 1964. Edité aux Éditions de l’Élan en décembre 2007.
À la fin des années 1960, il dessine de moins et moins pour se consacrer au scénario. Il crée alors entre 1966 et 1970 : • Marc Lebut et son voisin ou La Ford T, avec Francis. Une soixantaine de récits allant du gag
à l’histoire courte en passant par le quarante-quatre pages (L’homme des vieux, 1968)
publiés dans Spirou de 1966 à 1975. Dix albums. • Jess Long, avec Arthur Piroton, dix-huit histoires publiées dans Spirou entre 1969 et 1978
et éditées en albums entre 1976 et 1986. • Yoko Tsuno, avec Roger Leloup, trois histoires de six ou huit pages parues en 1970 et 1971
dans Spirou reprises dans Aventures électroniques, Dupuis, 1974. Il reprend ou fournit ponctuellement des scénarios pour trois séries importantes entre 1968 et
1978.
• La Ribambelle, avec Jean Roba et Jidéhem, deux histoires publiées dans Spirou en 1968 et 1976 et éditées en album.
• Tif et Tondu, avec Will, douze histoires à suivre publiées dans Spirou entre 1968 et 1978. Albums parus entre 1970 et 1979.
• Natacha, avec François Walthéry, deux histoires à suivre parues dans Spirou en 1974 et 1977 et éditées en album l’année suivante, ainsi qu’un scénario resté inédit à sa mort et finalement dessiné en 1994 (L’ange blond)

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast