Les somnambules...attention chef d’oeuvre !

Le non sense absolu d’un premier album qui est un coup de maître


Rencontre Randall C. et Edmond Morrel. Partie 1 (9.4 Mo)

Rencontre Randall C. et Edmond Morrel. Partie 2 (12.8 Mo)

Les somnambules...attention chef d'oeuvre !

Dans une superbe traduction de Daniel Cunin, l’humour décalé de Randall C. plonge le lecteur dans un univers de rêves mis en abyme. Deux couples de personnages s’interrogent sur le rêve et la réalité, le langage, l’environnement surréaliste de leur imaginaire débridé où « les nuages ne chantent pas si ce n’est en silence »…

On entre dans cet album comme dans une musique absurde matérialisée dans des dessins et des textes vertigineusement drôles et instables...

Un auteur est né...et son premier album est un ravissement magique.

Avec bonhommie et dans un français chantant, Randall C. évoque avec Edmond Morrel la traduction littéraire, l’absurde, la poésie, l’art, le surgissement de l’humour et puis cette phrase forte : « Imagine un peu si tout ce à quoi on peut penser existait…le bordel que ce serait ! »

L’art pour faire exister la pensée ?
Question laissée sans réponse..
L’art n’est-il pas de laisser les questions en suspens ?

© Edmond Morrel

PS : "Les Somnambules" paru langue originale néerlandaise sous le titre "Slaapkoppen" a gagné le prix du meilleur premier album à la fois en Flandre (Blikken Biebel 2008) et en Hollande (VPRO Debuutprijs 2008).

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast