Les discours de Jean Tordeur

L’Académie : une chambre d’écoute de l’amitié littéraire


Première partie de l’éloge de Roger Bodart prononcé par Jean Tordeur le 15 juin 74 (26.9 Mo)

Seconde partie de l’éloge de Roger Bodart prononcé par Jean Tordeur le 15 juin 74 (27.8 Mo)

Ecoutez Marie-Ange Bernard interviewée par Edmond Morrel. Première partie (31 Mo)

Ecoutez Marie-Ange Bernard interviewée par Edmond Morrel. Seconde partie (18.1 Mo)

Les discours de Jean Tordeur

"BERNARD TORDEUR - La table d écriture"
"Prises de parole", textes réunis, présentés et annotés par Marie Ange Bernard
Editions Le Cri /Académie Royale de Langue et de littérature francaises

Grâce au remarquable travail de Marie-Ange Bernard, le lecteur de « La Table d’écriture » entre de plain-pied dans cette assemblée atypique qu’est l’Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises.

Le lecteur, académicien virtuel, découvre dans ce livre, remarquablement orné des photographies de Nicole Hellyn, « les prises de paroles » d’un magicien du portrait : Jean Tordeur.

Les discours « académiques » prononcés par le Secrétaire Perpétuel dans la solennité de la réception des nouveaux académiciens deviennent sous sa plume (et dans sa voix : le livre est accompagné d’un CD dans lequel on peut entendre l’éloge du poète Roger Bodart par Jean Tordeur qui lui succède au sein de l’Académie) autant de regards amicaux, intelligents, sensibles sur la vie et le travail littéraire de personnalités aussi différentes que Philippe Jones, Liliane Wouters, Alain Bosquet, Pierre Mertens, Henry Bauchau et Jacques De Decker.

Pour chacun des nouveaux académiciens, Tordeur ouvre une véritable bibliothèque virtuelle où le curieux trouvera des rayonnages entiers de livres à partager : ceux de l’impétrant mais aussi ceux qui l’ont nourri, qui ont alimenté son inspiration.

Marie-Ange Bernard a réalisé un travail remarquable. Non contente de situer chacun des discours de Tordeur dans son contexte historique, elle enrichit chacun d’entre eux d’un appareil de notes tellement complet et pertinent qu’il devient un livre dans le livre. Les notes de Marie-Ange Bernard contribuent, autant que la richesse des discours de Tordeur, à (re)découvrir l’œuvre de ces académiciens qui sont autant des écrivains et poètes en résonance avec leur temps que de formidables compagnons de route pour celles et ceux qui entreront dans l’Académie par la belle porte de cette « La table d’écriture ».

Edmond Morrel

Nota Bene : En complément du livre de Marie-Ange Bernard, le lecteur pourra écouter sur un CD d’archive un des discours de Jean Tordeur enregistré et archivé aux « Archives et musée de la littérature », qui détient une remarquable collection d’enregistrements sonores. Il s’agit de l’éloge de Roger Bodart prononcé le 15 juin 1974.

Toutes informations concernant les « Archives et musée de la littérature » sont accessibles sur le site de ce centre de recherche et de documentation littéraires et théâtrales de la Communauté française de Belgique, dirigé par le poète et écrivain Marc Quaghebeur. Il a été restauré par Daniel Van Meerhaeghe.
Dans ESPACE LIVRES, l’enregistrement est reproduit à titre de citation.

Rappelons aussi que Nicole Hellyn dont les photographies illustrent (on devrait dire "éclairent") chacun des discours a longtemps été photographe auprès des AML.

Présentation sur le site del’Académie Royale de Langue et Littérature Françaises

Dans l’exercice très ritualisé du discours académique, Jean Tordeur s’est révélé un orfèvre. Dès sa propre réception, lorsqu’il fut accueilli au sein de la compagnie par Charles Bertin, il prononça un éloge de son prédécesseur Roger Bodart qui s’avéra d’emblée un modèle du genre. Et par la suite, chaque fois qu’il est invité à présenter un nouveau membre, notamment durant le mandat de Secrétaire perpétuel qu’il exerça de 1985 à 1995, son intervention excelle à tracer la personnalité de l’auteur, à évoquer son parcours et à synthétiser son œuvre, de sorte que c’est à une manière de monographie que le public de la séance publique, puis les lecteurs du Bulletin de l’Académie et les visiteurs de son site, ont chaque fois droit.

Ce rassemblement de prises de parole dotées d’une valeur à la fois littéraire et historique demandait d’être éclairé par un effort de contextualisation que Marie-Ange Bernard a assumé avec rigueur : ses notes complètent généreusement les portraits et analyses de Tordeur, permettent de mieux en percevoir les résonances. Voilà donc une manière d’approche en deux temps de quelques-uns de nos écrivains appelés en son sein par l’Académie, autant d’explorations d’univers très divers, que Jean Tordeur a sondés en subtil exégète, démarche dont cette édition commentée permet de mesurer l’ampleur et la richesse.

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast