Le sablier du jour

Un roman de grande beauté qui réunit deux personnages des deux livres précédents de Bérengère Deprez


Ecoutez Bérengère Deprez interviewée par Edmond Morrel (32.5 Mo)

Le sablier du jour

Bérengère Deprez s’est faite connaître par deux romans déjà, publiés eux aussi chez l’éditrice Luce Wilquin. "Le livre des Deuils", en 2004 et "Kilomètre 7" en 2006 trouvent dans le "Sablier du jour" un heureux prolongement. Heureux parce que ce dernier ouvrage de Bérengère Deprez réunit Onias et Victoire, personnages des deux premiers romans dont l’écrivain voulait retrouver l’histoire, en nouant leurs destins respectifs dans une histoire d’amour dont le cadre est la ville d’Athènes. La capitale grecque est à vrai dire un des personnages centraux de ce livre, tant la romancière réussit à transformer la ville en être vivant, vibrant, tremblant, émouvant. Histoire d’un amour éphémère, parce qu’une génération sépare Victoire de son jeune amant, le récit est raconté du point de vue de cette femme aimante et entière, mais aussi lucide... Vingt ans la séparent de son amant. Il convient donc de jouir du présent, de chaque grain de sable de ce "Sablier du jour" qui est un enchantement.

Edmond Morrel

Bérengère Deprez est aussi une spécialiste de l’oeuvre de Marguerite Yourcenar à qui elle vient de consacrer une étude "Marguerite Yourcenar and the USA. From Prophecy to Protest" (
Peter Lang, 2009) qui sera bientôt publiée en français.

A son propos Jacques De Decker écrivait :

"Bérengère Deprez s’attaque à une autre icône de nos lettres. Cette universitaire belge attachée à l’UCL, romancière par ailleurs, est, avec Michèle Goslar, la plus grande spécialiste de Yourcenar dans nos contrées. Une bourse de la fondation Fulbright lui a permis d’approfondir à Harvard les relations de l’auteur de Feux avec les Etats-Unis dont elle a acquis la nationalité et où elle a coulé, sur une île au large du Connecticut, ses jours les plus sereins. Son livre est riche et composite, comprend un entretien inédit et montre combien l’exil américain a favorisé l’évolution de la pensée de l’auteur « from prophecy to protest ». Car Deprez a écrit son livre en un anglais maîtrisé et clair, abordable par les usagers de la « lingua franca » que nous sommes en train de devenir malgré nous." (Jacques De Decker, Le Soir, supplément livres du vendredi 27 novembre 2009)

Ne manquez pas de lui rendre visite sur son site.

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast