Le roman d’un pianiste

Plongée dans l’Union Soviétique


Rencontre Mikhaïl Rudy et Edmond Morrel. Partie 1 (8.8 Mo)

Rencontre Mikhaïl Rudy et Edmond Morrel. Partie 2 (9.3 Mo)

Rencontre Mikhaïl Rudy et Edmond Morrel. Partie 3 (10 Mo)

Rencontre Mikhaïl Rudy et Edmond Morrel. Partie 4 (16.6 Mo)

Rencontre Mikhaïl Rudy et Edmond Morrel. Partie 5 (6.1 Mo)

Le roman d'un pianiste

Mikhaïl RUDY
« Le roman d’un pianiste »
Collection « Le roman des grands destins »
Editions du Rocher

Ce livre autobiographique s’inscrit dans la collection de Vladimir Fedorovski, « Le roman des grands destins ». Elle porte en deuxième titre : « Le roman des lieux et des destins magiques ». Le « Roman d’un pianiste » de Mikhaïl RUDY s’inscrit indifféremment dans l’une et l’autre des catégories : le destin c’est celui d’une vie qui nous plonge au cœur de la Russie et de l’URSS des cinquante dernières années et le lieu « magique », bien sûr, s’appelle...musique.

La vie de Mikhaïl Rudy entrelace la réalité et le romanesque…peut-on être un artiste et russe sans être aussi un écrivain ou au moins un fou de littérature ?

Dès les premières pages, Mikhaïl Rudy entraîne son lecteur comme un ami, à la rencontre de l’enfance avec cette si belle scène de l’enfant au piano auquel répond un voisin, au violon, à travers la cloison qui sépare les appartements dans un quartier pauvre d’une ville d’Ukraine. A la fois de la musique et du romanesque !

Dans ce récit, on découvre ou redécouvre, ce qu’ont été le KGB, la censure sur les ouvrages, même les « classiques » , dont les traductions étaient interdites, le combat aussi des écrivains pour préserver leur œuvre coûte que coûte, comme Ossip Mandelstam dont la femme Nadejda apprenait par cœur les poèmes, ou les « samizdats » qui étaient la seule manière de sauver les manuscrits des plus grands écrivains de l’URSS.

Voici un roman émouvant, un roman d’initiation, un roman qui entraîne le lecteur vers la lumière de la musique et de la littérature. Ce livre est comme une bibliothèque il donne envie de lire Joseph Brodsky, « le son est la forme prolongée du silence, comme un ruban qui se déroule », ou Ana Akhmatova ou Montaigne…Mais surtout, c’est un formidable cadeau que nous offre Mikhaïl Rudy en nous offrant de partager sa vie, en nous la racontant comme à un ami…

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast