Le Tsar méconnu

Pour mieux connaître aussi la Russie d’aujourd’hui


Rencontre Hélène Carrère d’Encausse et Edmond Morrel. Partie 1 (9.5 Mo)

Rencontre Hélène Carrère d’Encausse et Edmond Morrel. Partie 2 (14.5 Mo)

Rencontre Hélène Carrère d’Encausse et Edmond Morrel. Partie 3 (10.6 Mo)

Rencontre Hélène Carrère d’Encausse et Edmond Morrel. Partie 4 (6.1 Mo)

Le Tsar méconnu

Helene Carrere d’Encausse
« Alexandre II, le printemps de la Russie »
Editions Fayard

Dans son dernier ouvrage, Hélène Carrère d’Encausse raconte Alexandre II, « le souverain russe (qui) mérite de figurer dans l’histoire comme l’un des acteurs majeurs de l’émancipation des opprimés ».

Contrairement à ce qui s’est passé en France en 1789, le souverain russe aura l’intelligence de faire les « réformes d’en haut » pour éviter la « révolution d’en bas ».

La biographie qu’Hélène Carrère d’Encausse lui consacre débute par l’assassinat du Tsar en pleine rue le 1er mars 1881 : un assassinat, qui est une « première » parce qu’il a été commis en public et revendiqué, mais surtout un assassinat injuste, commis au nom du peuple, alors que Alexandre II était le premier tsar de l’histoire de Russie à avoir voulu l’émanciper.

Il est sauvagement assassiné au moment où il est prêt à faire adopter la réforme qui dotera son pays d’un système constitutionnel, il ne songe pas à son propre pouvoir, mais à instaurer une « autocratie éclairée" pour la Russie. Quant à lui, il avait pris les dispositions pour abdiquer.

Le règne entier d’Alexandre II est marqué aussi par les réformes. Pourtant, au moment de monter sur le trône, Alexandre II s’apprête à régner sur un pays où le retard flagrant s’inscrit en tous domaines : industriel, agricole, économique, social…Pourtant le jeune souverain avait bénéficié d’une formation modèle sous la direction éclairée d’un poète : Joukovski ! Un programme éducatif de rêve !!

De son règne on retiendra aussi l’abolition du servage. Hélène Carrère d’Encausse la compare avec l’abolition de l’esclavage qui a lieu au même moment aux Etats-Unis et montre combien la grande loi d’abolition du servage avait été admirablement conçue, inspirée et élaborée.

Le tableau choisi pour orner la couverture du livre, celle du « tsar-libérateur » n’était encore jamais sorti du domaine privé. Il illustre la complexité de cet homme hors du commun dont Hélène Carrère d’Encausse dresse le portrait complet et passionnant mais aussi et surtout éminemment sensible, comme si le regard mélancolique de cet homme avait contemplé la biographe tout au long de ce livre qui se lit comme un pays et comme un roman…C’est un ouvrage passionnant, formateur, et fascinant. C’est aussi un livre qui éveille la curiosité à mieux connaître la Russie d’hier, et celle d’aujourd’hui dont nous avons une image si imprécise et si peu documentée…

La rencontre avec Hélène Carrère d’Encausse débute par l’évocation du double paradoxe de cet homme et de ce règne…

© Edmond Morrel

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast