La Bible de Didier Decoin

Un dictionnaire amoureux, érudit, palpitant et essentiel


Ecoutez Didier Decoin interviewé par Edmond Morrel (40.2 Mo)

La Bible de Didier Decoin

" Dictionnaire amoureux de la bible"

par Didier Decoin aux Editions PLON

On ne doit plus présenter cette magnifique collection qui mêle les mots "dictionnaire" et "amour" dans une alchimie toujours surprenante. On se souvient du dictionnaire amoureux du Mexique dont nous avait parlé Jean-Claude Carrière, de celui des langues que nous avait présenté Claude Hagège, mais aussi de la rencontre avec le fondateur de la collection, Jean-Claude Simoen, le plus fervent amoureux de ces dictionnaires !

S’il fallait céder à la mode des "hit parades", le "Dictionnaire amoureux de la Bible" de Didier Decoin figurerait en première place.
Comme un hommage à la bible ("Biblia" rappelons-le veut dire "les livres"), le dictionnaire offre une succession de nouvelles, de fictions courtes. Chaque entrée raconte une histoire, une anecdote, un souvenir. Bien sûr, lorsqu’on lit un dictionnaire, on picore. Je vous recommande de commencer par l’article "Bible". Vous verrez ainsi avec quel art Decoin raconte les histoires qui composent ce dictionnaire. Il débute par Abraham, le père des religions monothéistes…et se termine par énigme du tétragramme désignant Dieu "YHVH", Yahvé. Il n’y a pas de mot en hébreu pour désigner Dieu !!! Il n’y a pas non plus d’entrée "Dieu" dans le dictionnaire de Didier Decoin. Il s’en explique dans l’interview.
L’auteur de "Abraham de Brooklyn" (à relire !!! un des plus beaux romans consacrés à New York) raconte si bien l’Amérique ! Alez lire l’entrée "Amish", vous comprendrez ce qu’est le « gelassenheit », l’acquièscence à Dieu.
Lisez aussi en priorité la « Bible belt » et « Les manuscrits de la mer morte »…ces rouleaux de cuir qui faillirent terminer en semelles de sandales de bergers. Lisez Gilgamesh et le déluge… Lisez Freud…(l’entrée nous parle de trois auteurs qui entrèrent dans la vie de Decoin à 18 ans, Jean Ray, Salinger et Freud. Vous apprendrez que les initiales des 6 prénoms des enfants Freud forment le mot « Mosche »...Pourtant, Freud considérait la religion comme une névrose obsessionnelle de l’humanité.
Lisez...lisez...lisez tout le dictionnaire ! Il vous ravira !

Marie-Joseph Lagrange écrivait "Dans cet immense océan qu’est la Bible, Dieu a donné un travail interminable à l’intelligence humaine.. ».
Oserions-nous dire qu’à Didier Decoin Dieu a donné une belle occasion de nous raconter des histoires aussi palpitantes et érudites que romanesques…

Edmond Morrel

Nous avions récemment rencontré Didier Decoin à propos de "Est-ce ainsi que les femmes meurent", son dernier roman paru aux Editions Grasset. Cette rencontre est, bien sûr, toujours accessible.

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast