"Gaz" un monologue signé Tom Lanoye

Ecoutez Tom Lanoye au micro de Jean Jauniaux


Extraits de la rencontre avec Tom Lanoye le 17 mars 2016 Librairie Libris Agora Louvain La Neuve (34,7 Mo)

"GAZ, plaidoyer d’une mère damnée" de Tom Lanoye (Traduction Alain Van Crugten), Editions de la Différence

La librairie Libris Agora de Louvain La Neuve a bien voulu placer sous l’égide de pen club Belgique une rencontre littéraire avec l’écrivain flamand Tom Lanoyehttp://www.lanoye.be/tom/. Il vient de publier, dans une traduction d’Alain Van Crugten, "Gaz, plaidoyer d’une mère damnée" : un monologue bouleversant de la mère d’un jeune belge parti un jour en Syrie dans les rangs de Daesh. Il revient au pays pour y accomplir un attentat au gaz... Nous vous proposons d’entendre quelques extraits de cet entretien de grand écrivain flmaand avec Jean Jauniaux, président de pen club Belgique, le centre belge francophone de PEN International.

Edmond Morrel, Louvain La Neuve, le 17 mars 2016

Nous avions eu l’occasion d’interviewer Tom Lanoyeà propos de son précédent roman "Esclaves heureux". Jacques De Decker, sur espace-livres.be, lui a consacré une des ses "Marge et contre-marge" en 2011, sous le titre "Qu’y a-t-il à l’intérieur de Lanoye ?http://www.espace-livres.be/Qu-y-a-...". Il écrivait à son propos : "Lanoye ? Un décathlonien de la culture, une machine de guerre qui propulse ses fusées porteuses dans toutes les directions, et dont le premier carburant pourrait bien être le génie."

Sur le site des Editions de la Différence :

"Un jeune homme a commis un attentat au gaz : 184 morts, 30 blessés, parmi lesquels 70 écoliers, 20 enfants en bas âge dont le plus jeune n’avait pas trois mois. La mère de ce jeune homme est seule en scène. Elle raconte sa grossesse, la petite enfance de son fils, l’adolescence. Qu’a-t-elle fait de mal ? Pourquoi son fils s’est-il laissé embrigader dans cette spirale djihadiste ? Il n’était pas pire qu’un autre. Elle était une mère aimante. Qu’est-ce qui s’est passé ? Pourquoi lui ? Pourquoi elle ? L’attentat monstrueux qu’il a commis rend même sa douleur irrecevable.

Écrivain engagé, Tom Lanoye prend la plume dans les journaux de son pays, milite pour les droits des homosexuels, s’insurge contre les Flamands qui veulent diviser la Belgique et reste abasourdi devant le fait que plus de 3.000 jeunes gens de nationalité belge aient basculé dans l’intégrisme militant et soient partis en Syrie. (Le pourcentage le plus élevé en Europe) Commandée pour commémorer la toute première attaque au gaz de combat menée par les Allemands en 1915 à Tielt, ville de Flandre occidentale, cette pièce a été jouée au Théâtre Malpertuis de Tielt en avril 2015, un siècle plus tard."

A propos de Tom Lanoye sur le site des Editions de la Différence :

Tom Lanoye est un personnage célèbre dans son pays. Depuis vingt ans, il défraie la chronique littéraire de Flandre et des Pays-Bas. Dès ses études à l’Université de Gand, il déclame ses propres textes sur la scène de divers cabarets littéraires. En 1985, il conquiert la notoriété avec Un fils de boucher avec de petites lunettes. Suivent à partir de là nouvelles, romans, essais, recueils de poèmes et pièces de théâtre dont deux, Méphisto for ever et Atropa, la vengeance de la paix furent montées en France et firent sensation en Avignon en 2007 et 2008, avant d’être représentées au Théâtre de la Ville de Paris et de tourner dans tout le pays.
Digne successeur de Hugo Claus dans son célèbre Chagrin des Belges, il allie un regard sarcastique sur la société flamande avec une tendresse ironique et lucide.




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast