François Avril : un artiste majeur, une sensibilité magique

La Galerie Champaka accueille à nouveau François Avril et c’est bonheur que de retrouver le trait de ce grand artiste, reconnu au Japon et aux Etats Unis qui l’inspirent autant que Paris et Bruxelles


Ecoutez Eric Verhoest interviewé par Edmond Morrel (5.5 Mo)

Ecoutez François Avril interviewé par Edmond Morrel (15 Mo)

François Avril : un artiste majeur, une sensibilité magique

François Avril, un artiste majeur à la Galerie Champaka

La Galerie Champaka accueille à nouveau François Avril et c’est bonheur que de retrouver le trait de ce grand artiste, reconnu au Japon et aux Etats Unis qui l’inspirent autant que Paris et Bruxelles. C’est ce que nous démontrent une fois encore les cimaises de cette Galerie atypique, qui, à quelques pas du Sablon à Bruxelles donne toute sa place aux "arts de bande dessinée".

Nous avons rencontré François Avril qui nous raconte son art, qui nous dévoile sa sensibilité aussi intense que ne le sont, lorsqu’on les regarde attentivement, chacun des dessins qu’il nous propose. Et on ne se lasse pas de contempler le travail de ce promeneur inspiré, qui capte de chaque lieu une part de l’âme.

Eric Verhoest, galeriste et éditeur passionné, attentif et motivant sait parler des artistes qu’il accueille.

L’exposition se tient jusqu’au 18 août 2010. N’attendez pas le dernier jour pour vous y rendre : vous regretteriez de ne plus pouvoir y retourner !

Edmond Morrel


Flagey vu par François Avril

Présentation sur le site de l’exposition :

La magie François Avril est de retour pour ce qui s’annonce être sa plus belle exposition !

Dessins au crayon et à l’encre, gouaches sur papier et toiles à l’acrylique sont les sentiers graphiques arpentés par François Avril pour construire des villes que le spectateur semble (re)connaître. Pourtant, les « Cities » d’Avril n’existent pas (encore). La ville, c’est l’endroit où je passe à peu près 90% de mon temps, explique l’artiste. C’est le thème de cette exposition. Les éditions Champaka ont publié livre sur quatre grandes villes : Paris, Tokyo, New York et Bruxelles. Maintenant, Champaka est aussi une galerie, et il nous a paru évident, à Eric Verhoest et moi-même, de poursuivre cette démarche artistique. Certains dessins sont très libres comme une écriture automatique, d’autres sont plus « réalistes » (même si les lieux n’existent pas dans la réalité). J’ai voulu aller plus loin dans ma vision d’une ville avec ses lignes horizontales et verticales obsédantes, parfois contrariées par quelques courbes ou obliques.

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast