Fabuleux voyous

Un fabuleux livre de Florence Richter


Ecoutez Florence Richter interviewé par Edmond Morrel (34.3 Mo)

Fabuleux voyous

« Fabuleux voyous » et fabuleux livre que celui-ci qui nous permet de connaître, de retrouver ou de découvrir quatre génies de la littérature qui ont eu maille à partir avec la justice de leur époque. Il s’agit d’une parte de François Villon et de Paul Verlaine, « délinquants malgré eux » ; de l’autre du Marquis de Sade et de Jean Genet, « astres noirs » comme les désignait Jean Cocteau.

Florence Richter nous raconte ces quatre auteurs à travers leurs déboires avec la justice, en se concentrant exclusivement sur délits de droit commun. Cette approche permet au lecteur de plonger dans la vie de ces hommes d’exception. Florence Richter aborde les points communs entre ces écrivains, génies littéraires aujourd’hui reconnus et qui on tous traversé une vie faite de souffrances : leur enfance, la délinquance, l’emprisonnement.

Le livre contient aussi de larges extraits de textes, ce qui permet au lecteur de saisir d’emblée la beauté des textes évoqués par Richter. Si vous ne lisez qu’un seul chapitre, arrêtez-vous au plus contemporain de ces voyous, Jean Genet. On le connaît aujourd’hui comme dramaturge (« Le Balcon », « Les nonnes »), on le redécouvre ici magnifique poète.

Un très bel essai littéraire qui nous plonge dans les racines de la création. Celle-ci se nourrit des souffrances traversées par ces « voyous »…de là vient peut-être, en tous cas pour Villon et Verlaine, ce que Richter appelle avec beaucoup de justesse la nécessaire compassion de la littérature…

L’essai de Florence Richter, aussi documenté et brillant que passionnant à lire, s’ouvre par une préface de François Ost, ce qui, d’emblée, constitue un label de grande qualité…

Edmond Morrel

Présentation Editions Hermann

Génies littéraires, artistes novateurs, hors-la-loi, scélérats ? Qui sont François Villon, Donatien Alphonse François marquis de Sade, Paul Verlaine et Jean Genet ? Qu’ont-ils en commun pour figurer dans cet essai où on les qualifie d’emblée de bandits ? Pour essayer de rassembler ces qualificatifs contradictoires en une seule formule, disons qu’ils sont de fabuleux voyous. Voyous, sans conteste : ils eurent tous les quatre des activités délictueuses et leurs mœurs ont été jugées scandaleuses par leurs contemporains. Ils sont aussi fabuleux, dans les deux sens qu’on peut prêter au terme : non seulement extraordinaires, étonnants, mais encore mythiques, dans la mesure où la légende s’est emparée d’eux. Mais quelle fut l’existence matérielle de ces fabuleux voyous, leur vie quotidienne, jusque dans leurs prisons ? Et trouve-t-on chez ces quatre écrivains, malgré les époques différentes, des caractéristiques communes qui ont entraîné leur délinquance ? Pourquoi ces hommes ont-ils commis des délits et des crimes ? Comment la Justice les a-t-elle traités ? Quels textes ont inspiré leurs actes, leurs jugements et leurs peines ? À ces questions précises, le présent ouvrage apporte des réponses parfois surprenantes. 

Née en 1967, Florence Richter est criminologue ; elle a travaillé dans ce secteur durant une dizaine d’années, notamment comme analyste criminelle dans un commissariat de police. Dans le domaine culturel, elle a été administratrice-déléguée de la tribune de conférences « Midis de la poésie » à Bruxelles, ainsi qu’éditrice à La Renaissance du Livre. Elle est actuellement rédactrice en chef de la revue Lectures du ministère de la Culture belge, ainsi que chercheur associé aux Facultés universitaires Saint-Louis(FUSL) en Belgique.

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast