Carnets d’une soumise de province

Ecoutez la lecture événement du roman de Caroline Lamarche : chaque soir un chapitre lu par l’étonnante comédienne Céine Tertre dans la librairie Saint Hubert à Bruxelles


Lecture par Céline Tertre du premier chapitre de "Carnets d’une soumise de province" de Caroline Lamarche (10.7 Mo)

Ecoutez la rencontre Céline Tertre et Edmond Morrel (7 Mo)

Ecoutez la rencontre Caroline Lamarche et Edmond Morrel (7.7 Mo)

Carnets d'une soumise de province

Si vos pas vous conduisent Galerie saint Hubert, à hauteur de la belle librairie Saint Hubert, à 19heures chaque soir, du 25 septembre au 31 octobre, vous entendrez un chapitre du roman de Caroline Lamarche, "Carnets d’une soumise de province".
Sur un écran suspendu à la vitrine, vous verrez le fin visage de C penché vers e livre dont elle lit, chaque soir, un chapitre. Arrêtez-vous. Immobilisez le temps quelques minutes pour écouter la voix envoûtante de Céline Tertre. Placée à l’exacte et magique distance du texte de Caroline Lamarche, la comédienne nous restitue le phrasé si particulier de cette confession érotique, sans jouer, sans interpréter.
Une sorte de miracle se produit. Le texte s’incarne dans une voix, dans une intonation, dans une musique nouvelles que nous, auditeurs silencieux dans les travées de la librairie, écoutons comme si, chacun de nous réécrivait le texte entendu.
La « suspension d’incrédulité » est ce à quoi tout lecteur s’abandonne lorsqu’il entre dans la convention du romanesque. Participer à ce phénomène dans une librairie, lieu idéal du contact charnel entre le livre et l’esprit, le partager avec les visiteurs de la librairie ou de la galerie saint hubert ajoute à l’intimité de la lecture le frémissement d’un bonheur partagé.
Allez vivre ce voyage inattendu, laissez-vous emporter à bord de cet esquif faussement fragile qu’est la voix d’une grande actrice, au fil de l’eau parfaite du texte de Caroline Lamarche. Car, il faut un texte parfait pour qu’une telle expérience produise son alchimie. Il faut un texte qu’il suffit de lire pour qu’il s’empare de vous. Ici, la voix a si bellement épousé le texte que l’une et l’autre déposent en vous, dans le cœur et l’âme, la vibration musicale d’une sensualité achevée.
Chaque soir un chapitre du roman de Caroline Lamarche s’abandonne à la voix de Céline Tertre. Allez vivre et partager ce voyage fusionnel. Pour vous en convaincre davantage encore, voici, enregistré le premier soir, le chapitre premier…
Ecoutez aussi, enregistrée peu avant cette première, la complicité confiante d’une auteure et d’une lectrice qui répondent à la curiosité d’Edmond Morrel.

Edmond Morrel

Retour




 

Recherche



 

Newsletter

Pour être tenu au courant des activités d'Espace Livres


Attention, si vous possédez une adresse YAHOO ou HOTMAIL, nous attirons votre attention sur le risque que nos messages ne vous arrivent pas ou qu'ils soient classés systématiquement dans vos spams. Nous vous invitons donc à inscrire et à utiliser une autre adresse pour le site.
 
 
 

Services

flux rssS'abonner au podcast